Vous êtes ici : Voyages Argentine Infos pratiques

Infos pratiques

ACHATS ARIANE BAGAGES CARTE D'IDENTITE CLIMAT CONTACTS OFFICIELS COURANT ELECTRIQUE CUISINE DECALAGE HORAIRE DURÉE DES VOLS INTÉRIEURS FETES ET JOURS FERIES FORMALITES

FORMALITES



Formalités communiquées à titre indicatif, sous réserve des modifications pouvant intervenir à tout moment.
 


Important :

Pour tout renseignement relatif à la situation politique et sanitaire du pays, nous vous recommandons de consulter régulièrement et jusqu’à votre départ, la rubrique «Conseils aux voyageurs» du sitedu ministère des Affaires étrangères et européennes www.diplomatie.gouv.fr en cliquant ici : Conseils aux voyageurs



PASSEPORT


Si vous ne transitez pas par les Etats-Unis


Le voyageur de nationalité française qui se rend en Argentine ou au Chili, doit présenter un passeport en cours de validité à son arrivée sur le territoire, valable 6 mois après le retour en France, pour y séjourner moins de 3 mois.

Si vous transitez par les Etats-Unis


Vous devez vous munir :
- Soit d'un passeport individuel à lecture optique (lecture du passeport à l'horizontale, avec 2 ligne de codes sous la photo) émis au plus tard le 25 octobre 2005.
NB : Si ce passeport à lecture optique a été émis à partir du 26 octobre 2005, il n'est pas valable mais demeure échangeable gratuitement contre un passeport électronique.
Chaque enfant doit avoir son propre passeport.
- Soit d'un passeport électronique (lecture du passeport à l'horizontale avec le symbole de la puce électronique sur la couverture).

 

VISA


Si vous ne transitez pas par les Etats-Unis


Les ressortissants de l’Union Européenne n’ont pas besoin de visa pour des séjours de moins de 3 mois.
Pour toute autre nationalité, merci contacter le Consulat ou Ambassade de l'Argentine ou du Chili à Paris.
 

Si vous transitez par les Etats-Unis


Un Visa de transit pour les USA n’est pas nécessaire, à condition que vous puissiez bénéficier du programme d'exemption de visa (détails ci-dessous).
 

 

Le programme d'exemption de Visa


Toute personne (y compris les enfants, quel que soit leur âge) qui se rend aux États-Unis pour un voyage touristique, un voyage d’affaires ou un transit, n’a plus besoin d’être en possession d’un visa, à condition de :

1) Être français ou être de l'un des pays suivants :
Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Corée, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.
2) avoir un passeport valide.
Attention : Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
3) avoir une autorisation de voyage ESTA.
4) avoir un billet A/R, prouvant votre sortie des États-Unis.
5) effectuer un séjour de moins de 90 jours (le séjour ne pourra pas être prolongé sur place).
6) présenter une preuve de solvabilité (être en possession d'une carte de crédit, de chèques de voyage...).

Si vous pouvez bénéficier de ce programme, vous devez ensuite et avant votre départ remplir vous-même votre demande d’autorisation de voyage en cliquant sur le lien ci-après (cette autorisation est payante depuis le 8 septembre 2010 : 14 USD): https://esta.cbp.dhs.gov

Quelle est la procédure ?

L’ESTA (Electronique system for travel authorization) remplace le formulaire I94W depuis le 12 janvier 2009. Il s’agit d’un questionnaire, identique au formulaire qui était jusqu’à maintenant rempli dans l’avion (parmi les renseignements demandés : numéro de passeport, pays de résidence, etc…).

Pour tout déplacement aux USA ou via les USA, il faut impérativement remplir l’ESTA sur https://esta.cbp.dhs.gov (cette autorisation est payante depuis le 8 septembre 2010 : 14 USD).

Chaque personne doit obtenir une autorisation de voyage ou un visa, quel que soit son âge. Adultes et enfants sont donc soumis à cette procédure. Le voyageur doit être doté de cette autorisation de voyage électronique avant d’embarquer dans l’avion. Les demandes peuvent être soumises à tout moment avant un voyage aux Etats-Unis ou via les Etats-Unis. Le Département de la sécurité intérieure recommande de soumettre les demandes d’autorisation de voyage au minimum 72 heures avant le départ. Mais il est vivement recommandé de faire cette demande aussitôt le voyage planifié puisqu’en cas de refus, il vous faudra effectuer toutes les démarches nécessaires à l’obtention d’un visa.

Après saisie sur le site sécurisé de vos données personnelles et des éléments récapitulatifs de votre voyage (que nous vous aurons préalablement communiqués), votre demande sera traitée par le système qui déterminera si vous pouvez voyager sans visa.

Dans la plupart des cas, la réponse est quasi-instantannée : «autorisation approuvée».

Dans certains cas, un délai de 72 heures peut être nécessaire.

Dans le cas où vous recevez une réponse d’autorisation en instance, des informations vous permettant de vérifier le statut de la demande vous seront données. Un dossier en instance pourra recevoir 3 réponses possibles :
• Autorisation accordée. Votre autorisation de voyage a été accordée et vous êtes autorisé(e) à vous rendre aux Etats-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa. Cette réponse ne garantit pas votre admission aux Etats-Unis, la décision finale étant prise au poste frontière par un agent d’immigration.
• Voyage non autorisé. Vous n’êtes pas autorisé(e) à voyager dans le cadre du Programme d’exemption de visa. Vous pourrez éventuellement solliciter un visa auprès du Département d’Etat américain. Consultez le site du Département d’Etat américain à l’adresse www.travel.state.gov pour le détail de la procédure. Ce refus ne vous interdit pas l’admission sur le territoire américain mais vous exclut du bénéfice du Programme d’exemption de visa.
• Autorisation en instance. Votre autorisation de voyage est actuellement à l’étude. Cette réponse n’est pas le signe d’un avis défavorable. Une décision sera disponible dans les 72 heures. Consultez de nouveau ce site et sélectionnez « Mettre à jour » ou « vérifier l’avancement de votre dossier ». Le numéro de dossier, le numéro de passeport et la date de naissance sont nécessaires pour accéder à votre demande.

A moins d’être annulées, les autorisations de voyage sont valables deux ans à compter de la date d’autorisation ou à la date d’expiration de votre passeport si celui-ci expire avant les deux années d’autorisation.

Voir aussi http://www.office-tourisme-usa.com/formalites-etats-unis.php
 
Etant donné que les conditions d’accès au pays peuvent changer rapidement, il est prudent de les vérifier avant votre départ.


MINEURS



La loi du 3 juin 2016 relatif à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs.

Depuis le 15 janvier 2017, date d'entrée en vigueur du décret, l'enfant mineur qui voyage à l'étranger sans être accompagné d'un titulaire de l'autorité parentale doit présenter les 3 documents suivants :

1 - La pièce d’identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport, accompagné éventuellement d'un visa si le pays de destination l'exige.

2 - L’original du Formulaire d'autorisation de sortie du territoire (cerfa n°15646*01), signé par un titulaire de l'autorité parentale.

3 - La photocopie du passeport ou de la carte d'identité du parent signataire de l'autorisation.
Les documents admis pour justifier de l'identité du signataire à l'appui du formulaire d'autorisation de sortie du territoire sont les suivants :
3.1 Pour les titulaires de l'autorité parentale de nationalité française :
- Carte nationale d'identité
- Passeport
3.2 Pour les titulaires de l'autorité parentale, ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne, d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse :
- Carte nationale d'identité, délivrée par l'administration compétente de l'Etat dont le titulaire possède la nationalité
- Passeport, délivré par l'administration compétente de l'Etat dont le titulaire possède la nationalité
- Un des documents de séjour délivrés en application des articles L. 311-1 et suivants du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile
3.3 Pour les titulaires de l'autorité parentale, ressortissants d'un pays tiers à l'Union européenne :
- Passeport, délivré par l'administration compétente de l'Etat dont le titulaire possède la nationalité
- Un des documents de séjour délivrés en application des articles L. 311-1 et suivants du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile
- Titre d'identité et de voyage pour réfugié(e) ou pour apatride.
Ces documents doivent être en cours de validité, à l'exception de la carte nationale d'identité et du passeport français du signataire de l'autorisation, qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés depuis moins de cinq ans.



CAS PARTICULIERS


ARGENTINE


Les Français possédant également la nationalité argentine doivent, conformément au droit international, allégeance aux lois et règlements de la République argentine dès qu’ils entrent et séjournent dans ce pays. A ce titre, il leur sera demandé de présenter un passeport argentin à l’entrée sur le territoire argentin. Afin d’éviter tout désagrément lors des formalités d’entrée et de sortie du territoire argentin, les Français possédant la nationalité argentine sont donc invités à se munir de ce document de voyage et à prendre contact avec l’Ambassade d’Argentine en France avant leur départ pour en connaître les modalités de délivrance.

L’entrée et la sortie d’enfants mineurs nés ou résidant en Argentine fait l’objet de restrictions. L’obtention d’un permis délivré par les autorités argentines est obligatoire lorsque le mineur voyage seul ou en compagnie d’un seul parent.

CHILI


Sortie du Chili pour les mineurs : La police aux frontières chilienne exige pour laisser sortir un enfant non-accompagné par ses parents ou accompagné d’un seul de ses parents, la production d’un acte notarié (ou autorisation établie auprès du Consulat du Chili en France) attestant que le ou les parent(s) non accompagnant(s) (père ou mère) autorise(nt) expressément le voyage de l’enfant. Cette règle s’applique quels que soient la nationalité et le type de passeport de l’enfant, qu’il s’agisse d’un touriste ou d’un résident.

A l’entrée au Chili, grande rigueur des services du S.A.G. (Servicio Agricola y Ganadero) qui, en application de la législation locale, interdisent aux voyageurs l’importation de plantes, graines, produits frais (fruits, viandes,...), notamment les fromages non labellisés "pasteurisés".
 
HORAIRES D'OUVERTURE INTERNET LANGUE MONNAIE ROUTES SANTE TANGO TAXES AEROPORT TÉLÉPHONE